TransBar
Solution
   d'impression
        code-barres

Les polices code-barres de TransBar

L'installation des polices code-barres par TransBar

TransBar 5 propose un gestionnaire de polices intégré, que l'opérateur peut piloter manuellement ou automatiquement.

Pour autant, les polices code-barres que TransBar installe ne se distinguent en rien des polices livrées avec l'ordinateur, à ceci près qu'elles génèrent des graphismes particuliers, souvent sans relation avec le graphisme des caractères traditionnelles, et qu'elles utilisent en interne un système de coordonnées de grande précision qui permet d'imprimer au point d'imprimante près, quelque soit la résolution d'impression.

Il est donc parfaitement possible de gérer les polices de TransBar en même temps par son gestionnaire intégré et par toute méthode habituelle, à une exception près : sous Windows 10, l'installation des polices dans un répertoire utilisateur est possible, mais les opérations d'installation et de désinstallation ne peuvent pas être réalisées de manière tradionnelle, seul le gestionnaire intégré à TransBar autorise ces opérations. Hors ce cas, l'installation et la désinstallation traditionnelle sont parfaitement possibles, le gestionnaire de TransBar permettant d'exporter les polices sous forme de fichiers suffixés « .ttf ».

L'installation traditionnelle des polices code-barres

L'installation des polices code-barres peut être réalisée de manière traditionnelle :

Il est aussi possible d'installer les polices TransBar par un logiciel de gestion de polices ou sur un serveur de polices.

Attention, de nombreuses applications créent le contenu de leur menu « Polices » lors de leur lancement : si une police nouvellement installée n'apparaît pas dans le menu d'une application, fermez puis relancez cette application.

La spécificité des polices code-barres

Aucune norme ne définit une correspondance absolue entre un codage et une police code-barres :

Ceci ne veut pas dire que TransBar soit toujours indispensable. Dans les codages les plus simples (Code 39, 2/5 non entrelacé, Codabar, MSI), et pour autant que l'ajout d'un caractère de contrôle n'est pas demandé, il est possible d'obtenir simplement la transcription, manuellement ou par une programmation élémentaire, en ajoutant un caractère en début d'information à coder et un autre en fin. Pour savoir quel caractère ajouter, regardez ce que fait TransBar. Cette transcription, aussi simple soit-elle, est cependant toujours nécessaire, il s'agit d'une contrainte technique qui, négligée, amènera un code-barres totalement illisible.

Enfin, les polices code-barres ne peuvent pas prendre toutes les dimensions, sauf à accepter que les code-barres soient obtenus illisibles. Voir plus loin une introduction à cette spécificité, puis, ensuite, le chapitre de cette documentation consacré à ce sujet.

Le nom des polices code-barres

Le nom de chaque fichier et de chaque police TransBar est composé de caractères qui la définisse totalement :

Le dimensionnement des polices code-barres

Une police traditionnelle ne peut pas être utilisée dans tous les corps sous peine d'être illisible la limite acceptable dépend de la résolution. Par exemple, en résolution d'impression 300 points par pouce, Arial ne doit pas en pratique être utilisée en corps inférieur à 9 compte tenu des imprécisions cumulées par cette faible résolution, les caractéristiques des imprimantes et celles du papier bureautique. Mais, en impression professionnelle à très haute résolution, on peut descendre à 7, voire à 6 tout en restant raisonnablement lisible...

Il en est de même avec les polices code-barres, avec des règles qui sont dans ce domaine beaucoup plus sévères et diverses. De plus, et contrairement à la lecture humaine, un essai de lecture limité à un ou à quelques code-barres, tout utile voire indispensable qu'il soit, ne permet pas d'assurer que toutes les combinaisons de barres, correspondant à toutes les informations codables, fourniront un code lisible.

C'est pourquoi nous vous conseillons la lecture attentive du chapitre de cette documentation consacré à ce sujet.