TransBar
Solution
   d'impression
        code-barres

Code 128

Code-barres Code 128

Domaine d'utilisation

Les codes à barres TransBar Code 128 répondent à la norme internationale ISO/CEI 15417, dernière évolution d'une norme anciennement référencée NF EN 799 ou Z 63-300-4.

Le Code 128 est la Rolls du code à barres : très fiable, complet, sans concurence dans ses domaines d'utilisation. Seule une certaine complexité de mise en oeuvre empêche de le conseiller de manière systématique, sans comparaison préalable avec le Code 39. qui représente encore souvent la meilleure solution en dehors des cas suivants :

Le Code 128 sert de base à plusieurs standards qui l'ont adapté à des usages bien précis en le complétant de règles quant à la composition des informations à mémoriser ou quant aux dimensions à respecter :

Informations à coder

Codage d'informations de longueur quelconque composées de majuscules, de minuscules, de chiffres et des signes ASCII :

Espace ! " # $ % & ' ( ) * + , - . / : < = > ? @ [ \ ] ^ _ ` { | } ~

La norme prévoit également la possibilité de coder des « caractères » qui n'ont pas de représentation graphique :

À partir des versions datées 2005, la norme prévoit la possibilité de coder également :

mais la plupart des lecteurs disponibles dans le commerce, incapables de reconnaître ces caractères accentués qui n'existent pas dans la langue « universelle » qu'est l'anglais, transmettent une information largement erronée, aussi TransBar a t'il fait le choix de ne pas les accepter.

Transcriptions et polices, jeux A, B et C

La symbologie Code 128 doit une bonne partie de ses performances à sa complexité. TransBar propose quatre méthodes de transcription à coupler avec quatre familles de polices code à barres. Une explication détaillée semble d'autant plus nécessaire que de nombreuses confusions apparaissent, du fait de cette complexité, dans des cahiers des charges ou des prescriptions de symboles Code 128.

Pour coder 128 caractères ASCII et 4 caractères de fonction, soit 132 « valeurs », la symbologie Code 128 ne propose que 100 sous-ensembles de barres. Pour résoudre cette difficulté, un même sous-ensemble de barres présente trois significations différentes selon ce qui le précède. On définit ainsi trois « contextes » qui prennent les noms de « jeu A », « jeu B » et « jeu C ».

Par exemple, le sous-ensemble de barres Sous ensemble Code 128 d'ordre 73 représente :

Le choix du jeu dépend donc de ce que l'on veut coder :

  jeu A jeu B jeu C
chiffres unitaires, tels que 1, 2 ou 3 X X  
couples de chiffres, tels que 12 ou 34     X
majuscules X X  
minuscules   X  
signes d'ordre ASCII < 96 X X  
signes d'ordre ASCII > 95   X  
caractères de contrôle d'ordre ASCII < 32 X    
caractère spécifique FNC1 X X X
caractères spécifiques FNC2, FNC3 et FNC4 X X  


On peut mixer, dans un même code à barres, les différents jeux de manière à :

En pratique, et en l'absence de prescription d'usage d'un jeu particulier, on choisira la transcription et la police par le tableau suivant :

  caractères
de contrôle
lettres
légendées
chiffres
uniquement
sans légende
  jeu A
uniquement
jeu B
uniquement
jeu C
essentiellement
jeux A, B et C mixés
pour optimiser la
largeur du code à barres
police légendée « C128TxxA » X      
police légendée « C128TxxB »   X    
police légendée « C128TxxC »     X  
police non légendée « C128TxxN » X X X X

Le jeu C ne permet pas, à lui seul, de coder un nombre impair de chiffres dans ce cas, la transcription « jeu C essentiellement » traite le dernier chiffre en jeu B.

Souvent, une même information à coder peut être représentée par plusieurs code à barres Code 128 visuellement très différents. Par exemple, le nombre 12345 donnera six codes à barres différents selon :

cette liste n'étant exhaustive (on peut aussi découper en 12 3 45, mais cela n'aurait aucun intérêt). Les plus fiables seront alors ceux qui présenteront le plus petit nombre de barres, vous les obtiendrez :

Tous les lecteurs reconnaissent automatiquement les jeux, même mixés, et transmettent la bonne information sans qu'aucune précaution ne soit nécessaire.

TransBar garantit qu'une transcription donnée (A, B, C ou optimisée) donnera exactement les mêmes barres quelque soit la police utilisée (A, B, C ou N), les défauts éventuels apparaissant dans les légendes.

Ces transcriptions, complexes, ne sauraient être réalisées en saisie directe et obligent à utiliser TransBar. Elles incluent l'ajout systématique d'un caractère de contrôle qui reste caché ce caractère est toujours contrôlé par les lecteurs mais n'est jamais transmis.

Dimensions

La symbologie Code 128 spécifie une largeur de barre minimale, souvent appelée valeur « X », de 7,5 millième de pouce, soit 0,19 mm. Les barres larges présentent différentes largeurs, toutes multiples entiers de la largeur des barres fines, donc la notion de ratio n'a donc pas de sens.

Résolution Largeur minimale des barres fines
(valeur X)
Largeur minimale
d'un caractère
300 ppp 10 mills - 0,25 mm 2,79 mm
600 ppp 8,3 mills - 0,21 mm 2,44 mm
1200 ppp et supérieur 7,5 mills - 0,19 mm 2,10 mm

Les valeurs de largeur de caractère du tableau ci-dessus sont données à titre indicatif. Elles ne tiennent pas compte des réserves d'initialisation, des caractères de start, de contrôle et de stop, ni des caractères de contexte. Pour obtenir une largeur circonstancée, consultez le module de calcul de largeur inclus dans Transbar.

La symbologie Code 128 ne spécifiant pas de hauteur de barre, les sept polices installées par TransBar permettent d'obtenir sept hauteurs de barres répondant aux principaux besoins. Pour un meilleur confort de lecture, il est conseillé de respecter un ratio largeur/hauteur inférieur à 6 : la hauteur de barres devra donc être proportionnée au nombre de caractères mémorisés.

Saisie des caractères non affichables

Par principe et sauf exception, les caractères de contrôle non affichables ne peuvent être saisis au clavier. Pour permettre leur introduction, TransBar propose une syntaxe adaptée à l'obtention de symboles unitaires. Les fichiers de données à transcrire peuvent également présenter ces caractères non affichables sous forme de caractères uniques.

Tabulation et retour-chariot

Dans les deux codages « jeu A seulement » et « jeux A, B et C optimisés » où ils sont disponibles, ces caractères peuvent être saisis directement dans l'onglet « Créer un code-barres » de TransBar. Ils peuvent également être obtenus par la méthode suivante.

Caractères de contrôle non-affichables d'ordre Ascii inférieur à 32

Les représenter par la syntaxe §xx, où xx représente le numéro d'ordre Ascii sous forme de deux chiffres compris entre ØØ et 31, ou par un octet de leur valeur Ascii. Par exemple, le caractère « Tabulation » sera représenté par « §09 » ou par le caractère d'ordre 9.

Caractère de contrôle non-affichable d'ordre Ascii 127

Le représenter par la syntaxe « §§7 » ou par le caractère d'ordre 127.

Caractères de fonction Code 128

Les représenter selon une des quatre syntaxes suivantes :

  Syntaxe 1 Syntaxe 2 Caractère d'ordre Windows Caractère d'ordre MacOS
FNC1 §§1 Ü 220 134
FNC2 §§2 Å 197 129
FNC3 §§3 Ä 196 128
FNC4 §§4 Ñ 209 132

Documentation commerciale

Consultez la documentation commerciale TransBar Codes 128.